Les Chefs

Parrain de l'édition 2020

Régis MARCON

Régis Marcon, cuisinier triplement étoilé du guide Michelin, a commencé sa carrière comme patron du « Clos des Cimes » à Saint-Bonnet-Le-Froid en Haute Loire, à la limite du Velay et du Vivarais. Comme certains de ses confrères également talentueux, il est tombé dans la « potion magique » grâce ou à cause d’un destin familial.

Il est issu d’une famille nombreuse de paysans, qui fut contrainte par le froid et des problèmes de fermage d’abandonner la terre, et de reprendre le café du village avec aux commandes sa maman « Marie-Louise »  sans formation, avec comme seules armes sa bonne volonté, son sourire et son courage.

En 1974, le jeune Régis Marcon obtient un CAP et un BEP de cuisine au lycée hôtelier de Lesdiguière de Grenoble. Régis Marcon reprend l’hôtel-restaurant familial en 1979 et y perpétue les traditions d’accueil que sa mère avait instaurées.

Entre 1981 et 1986, il obtient successivement son Brevet de Maître de Cuisine (1983), est nommé Lauréat du Prix Taittinger (1989) puis ses efforts sont couronnés par une première étoile au Michelin en 1990. Les récompenses se succèdent : Lauréat du Prix Brillat-Savarin (1992), Lauréat du Bocuse d’Or (1995), 2ème Etoile au Michelin (1997) et la même année, il entre dans le groupe « Relais et Châteaux, Relais Gourmands » .

En 2000,  le Gault-Millau le récompense par 3 Toques et le nomme  « Cuisinier de l’Année ». Il ouvre alors un salon de thé-pâtisserie au village: La Chanterelle.

Puis s’ensuit une longue suite de récompenses : élu Chef de l’Année par ses pairs en 2001, promu Chevalier de La Légion d’Honneur en 2002, élection à l’Académie des Lauréats Du Bocuse d’Or en 2003.

Puis arrive 2005, l’année de tous les succès avec l’attribution d’une troisième étoile au Michelin, couronnée par l’ouverture du nouveau restaurant  » Régis et Jacques Marcon », où officie Jacques, le fils, au côté de son père. La relève est assurée !

La cuisine de Régis Marcon, inspirée des lieux où il vit, entre Velay et Vivarais, est une cuisine régionale revisitée, privilégiant les mets et les produits locaux : les champignons (c’est l’emblème du restaurant), les châtaignes, la lentille verte du Puy, le bœuf de Mezenc et l’agneau du Velay.

Nos Grands Chefs invités